Photo de Jean-Pierre Marielle

Jean-Pierre Marielle

Comédien

Biographie de Jean-Pierre Marielle

Une voix, une présence

Connu pour sa voix chaude et caverneuse, Jean-Pierre Marielle a joué dans plus de 100 films. Nominé à 2 reprises pour le César de meilleur acteur et 4 César de meilleur acteur dans un second rôle, il n'a pourtant jamais connu la consécration. Jean-Pierre Marielle est né le 12 avril 1932 à Dijon (France). Comédien, il a joué toutes sortes de rôles du citoyen banal (Les Galettes de Pont-Aven) au serial killer (Sans mobile apparent), en passant par un héros de la Seconde Guerre mondiale (Les Milles), à un espion compromis (La Valise) ou comme acteur has-been (Les Grands Ducs).

Destiné dans un 1er temps à la littérature, il choisi de devenir acteur sous les encouragements de l'un de ses professeurs. Il intègre alors le Conservatoire national où il rencontre Jean-Paul Belmondo et Jean Rochefort et obtient le second prix de comédie en 1954.

Ses débuts se font sur les planches avec la compagnie Grenier-Hussenot et quelques apparitions sur grand écran à la fin des années 50 avant de se tourner vers le cabaret.

Dans les années 60, sa présence cinématographique se fait plus importante. On le retrouve ainsi dans Faites sauter la banque (1963), Week-end à Zuydcoote (1964) et surtout Un monsieur de compagnie (1965).
Sa carrière lancée, il enchaîne de nombreuses comédies -La Valise (1974), Les Galettes de Pont-Aven (1975), Que la fête commence (1974) et Coup de torchon (1981)-.

En marge de ses rôles comiques, Jean-Pierre Marielle a aussi interprété des rôles sombres et tragiques, notamment celui d’un flic désabusé et suicidaire dans Les mois d’avril sont meurtriers (1987), ou le rôle de Monsieur de Sainte-Colombe dans Tous les matins du monde (1994).

Alternant rôles au cinéma et au théâtre, il reçoit un Molière du meilleur comédien en 1994. Nommé Chevalier de la Légion d'honneur en 1992, il est promu Officier en avril 2007.